Posted on Laisser un commentaire

Premiers symptômes essieu arrière en panne

Les premiers symptômes – trains arrière 206

Les premiers signalés l’usure du train arrière sont les bruits comme crissements et grincements venant de l’arrière du véhicule. Probablement au moins un roulement des deux existants commence à se désintégrer. L’évènement est provoqué par le manque de graissage à cause d’infiltration d’eau en intérieur du berceau. Pour 99% de cas, sans le cas extrême comme fracturation des barres, la dégradation commence par l’infiltration d’eau et ensuite la décomposition des roulements.

Conception du train arrière Peugeot 206.

Afin de mieux comprendre le problème, il est important de savoir comment le train arrière est construit. Et comme je l’ai déjà dit avant, le train arrière Peugeot 206 est conçu avec les roulements d’aiguilles. Ces roulements sont inserées dans les bras oscillant, ce qui rend la suspension incroyablement flexible. Malheureusement, en tant qu’élément mouvant, près de la surface, il est exposé aux projections et aux infiltrations d’eau, ce qui provoque le grippage et la défaillance de ces roulements. De cette façon, le bras de suspension sans roulement commence à être creusé par l’axe sur lequel le roulement en question avait été monté auparavant. Un symptôme de tels dommages est une roue penchée vers l’intérieur, qui commence à frotter le pneu contre la pare boue de la roue. La conduite avec un tel défaut endommage les pneus. Après un certain temps d’utilisation d’une voiture avec une telle suspension, le bras desserré peut provoquer la fracturation des barres de torsion.

Pour plusieures informations concernés du réusinage proffessionnells et les elements importantes du processus veuillez passer par ici:

Laisser un commentaire